Vignerons en vallée de la Loire
Vignerons en vallée de la Loire

Vins géorgiens

  • Pheasant’s Tears

    Pheasant's Tears (Gela)

    Gela Patalishvili est la 8e génération de vignerons, dans la région de Kakheti, proche de la frontière Azérie. John Wurdeman est un peintre américain installé en Géorgie depuis 1998.
    Leur amitiés et passion commune pour le vin les conduisent à créer Pheasant’s Tears en 2007. La Géorgie est le berceau de la viticulture mondiale : plus de 500 cépages autochtones y sont cultivés. Gela et John veulent préserver ce patrimoine. Ils en cultivent aujourd’hui une dizaine en bio, vinifient la totalité en qvevri, amphore traditionnelle (enterrée) de vinification et d’élevage.
    Rouges comme blancs sont produits en macération de 3 semaines à 6 mois. Avec ces vins, nous n’avons aucune référence gustative connue, ils nous transportent ailleurs !

    Découvrir le domaine Pheasant’s Tears

    Lagazi (Imeritie)

    Lagazi

    Premier vin réussi pour David Pakhuridze, un des nombreux jeunes à reprendre la parcelle familiale pour y faire du vin
    fin. Cette génération fait exploser le nombre de vignerons natures partout en Géorgie.

     

    Ramaz Nikoladze

    Ramaz Nikoladze

    Jusqu’en 2014, Ramaz Nikoladze vinifiait ses blancs d’Imérétie dans le jardin, dans 4 amphores enterrées, juste protégées d’une tôle ondulée. Son marani (chai d’amphore) a été mis en service pour les vendanges 2015. Ses 80 ares de vignes sont cultivées à la pioche et bêche sauf une petite parcelle dans laquelle l’herbe est tondue, qui ne nécessite aucun traitement. Les vins d’Imérétie sont traditionnellement sans macération, compte tenu de leur fraicheur et de leur légèreté. C’est le cas du Tsistka. L’assemblage Tsitska-Tsolikouri est l’objet d’une macération de plusieurs semaines.

    Mariam Iosebidze

    Mariam Iosebidze

    Mariam, jeune vigneronne de Kartli est la protégée de ce groupe de vignerons frondeurs. Elle cultive seule sa petite
    parcelle de Tavkveri dont est issu ce rouge frais et fruité.

    Lapati

    Lapati

    Deux français (Vincent et Guillaume) ont apporté la culture du Pétillant Naturel en Géorgie. Aujourd’hui suivi par quelques vignerons locaux, ils subliment quelques cépages oubliés en les faisant pétiller en bouteille. Le Super Ravi est une version tendre et fruitée du Saperavi naturellement puissant.

    Découvrir le Domaine Lapati

  • Iago’s wine

    Iago's Wine (Iago)

    Iago Bitarishvili vit au centre de la Géorgie, à quelques kilomètres de la frontière de l’Ossétie du sud. Sa production est infime, à peine 2000 bouteilles. Ses blancs avec ou sans macération sont des perles de précision et de finesse.

    Zurab Topuridze

    Zurab Topuridze

    Zurab, quinquagénaire au profil de talonneur, aime le vin et la Gourie, sa région qui borde la mer noire. Son Chkhaveri est un modèle de fraicheur décliné en blanc (pressurage) ou en rosé (macération courte).

    Niki Antadze Winery

    Niki Antadze

    Nikolos Antadze ne s’énerve jamais. Il arbore un sourire qui rappelle Stan Laurel. Il observe, voire contemple puis décide. Il écoute, puis questionne. C’est peut être pour ça que ses vins kakhétiens sont plus ronds, plus souples que ceux de ses amis.

    Okro’s Wines

    John Okruashvili

    John Okruashvili est revenu au vignoble familial récemment. Après une carrière dans la téléphonie il est rentré au pays prendre soin des vignes que ses ancêtres ont toujours cultivé. Comme s’il avait toujours vinifié, ses vins sont remarquables d’expression et de précision.

    Kortava (Kakhétie)

    Kortava

    Tamuna Bidzinashvili incarne cette nouvelle génération de vignerons qui portent la culture de leur pays et de leur région au plus haut. Ces trois vins sont tout simplement bluffants.