Vignerons en vallée de la Loire
Vignerons en vallée de la Loire

Sakés japonais

  • Brasserie japonaise 1

    Daina

    Cette brasserie se situe au nord du Japon, dans la préfécure de Tochigi, région sauvage et montagneuse.
    La multitude de sources d’eau très pure assure l’eau de table locale et la qualité de brassage de ce saké. Le riz est produit par le brasseur.

    Nechi-Otakoyama

    Située dans la préfecture de Niigata, région connue pour sa production de saké secs et fins, cette brasserie est réputée pour n’utiliser qu’une variété de riz indigène, le Goyakumangoku.
    La culture du riz est sans pesticides, fongicide ou herbicide. C’est également un spécialiste de saké parcellaire.

    Matsunotsukasa

    Matsunatsukosa

    A côté du lac Biwa, cette brasserie est l’actuelle chef de file de la production de riz biologique au Japon. Ses rizières sont des exemples de biodiversité ou l’on retrouve aujourd’hui une race de grenouille que l’on croyait disparue.
    La culture bio apporte plus d’azote dans le riz qui donne un supplément de saveur et de puissance. Cette cuvée, de garde, est millésimée.

  • Brasserie japonaise 3

    Tosa-Shiragiku

    Cette brasserie est située sur l’île de Kochi, au sud du Japon. Le style sec et citronné convient bien à la bonite, spécialité de cette île.
    Ce producteur fut l’élève du grand brasseur Toyo-Bijin. Les rizières sont conduites de manière exemplaire.

    Juo-Kura

    Dans la préfécture de Ibaraki, à 100km de Tokyo, cette brasserie vient d’être reprise par la nouvelle génération, sensible à des méthodes de production plus propres. Les premiers sakés de ce jeune brasseur sont à la hauteur des exigences de travail. Un bon exemple de la prise de conscience actuelle, au Japon, du fait que l’industrie fait disparaître la diversité.

     

    Brasserie japonaise 2