Vins georgiens

PHEASANT’S TEARS

Gela Patalishvili est la 8ème génération de vignerons, dans la région de Kakheti, au sud du Caucase. John Wurdeman est un peintre américain installé en Géorgie depuis 1998.

Leur amitié et passion commune pour le vin les conduisent à créer Pheasant’s Tears en 2007. La Géorgie est le berceau de la viticulture mondiale, plus de 500 cépages autochtones y sont cultivés. Gela et John veulent préserver ce patrimoine. Ils en cultivent aujourd’hui, une dizaine en bio, vinifient la totalité en qvevri, amphore traditionnelle (enterrée) de vinification et d’élevage. Rouges comme blancs sont produits en macération de 3 semaines à 6 mois. Avec ces vins, nous n’avons aucune référence gustative connue, ils nous transportent ailleurs !

s Tears 2

Gela PT 2

paTB102_24625

www.pheasantstears.com


MONASTERE D’ALAVERDI

La première cave du Monastère d’Alaverdi date de 1011. Après une interruption d’activité pendant la période communiste, les moines ont reconstruit un nouveau chai et replanté des vignes. Aujourd’hui Frère Gerasim prend soin de la cave et des vins vinifiés en qvevri. Ultra traditionnels, les blancs d’Alaverdi étonnent par leur profondeur et leur puissance.

2012georgie 045


CHVENI GHVINO OUR WINE

Proche de la frontière Azérie, en Kakhétie, Soliko Tsaishvili est professeur d’Allemand à la retraite. Bien qu’il n’ai jamais cessé de faire du vin, il s’y emploie aujourd’hui à plein temps. Précurseur de la biodynamie en Géorgie, il ne produit que des blancs de macération. Cette cuvée est un tirage sans soufre.


IAGO’S WINE

Iago Bitarishvili vit au centre de la Géorgie, à quelques kilomètre de la frontière de l’Ossétie du sud. Sa production est infime, à peine 2000 bouteilles. Ses blancs avec ou sans macération sont des perles de précision et de finesse.


GAIOZ SOPROMADZE’S MARANI

Gaioz vit en Iméréthie, à l’ouest de la Géorgie. Cette région montagneuse est plus fraiche et verte que les vignobles de l’est.
Les vins y sont donc plus frais et légers qu’en Kakhétie. Ce rouge fin et léger est issu d’un qvevri que nous avons sélectionné lors de notre visite chez lui.